Conseils pour faire le Chemin de Compostelle avec un chien

21 juin 2021

camino santiago perro

Il existe une façon de vivre le Chemin de Saint Jacques qui vous permet de profiter de votre solitude tout en ayant la meilleure compagnie à tout moment. Pèlerinage avec votre véritable meilleur ami : votre chien.

Si vous osez l’emmener avec vous, voici quelques bons conseils, tant pour les pèlerins que pour les pèlechiens, pour profiter de l’expérience en compagnie et renforcer encore plus le lien qui vous unit.

Quel est le meilleur Chemin à faire avec un chien ?

Si nous allons vivre cette expérience accompagnés de notre animal de compagnie, il est conseillé de s’assurer avant de commencer que nous aurons à notre disposition des refuges ou des logements où passer la nuit qui permettent à notre chien de nous accompagner et de ne pas devoir rester à l’extérieur.

C’est pourquoi les meilleurs chemins de Saint-Jacques à faire avec un chien sont le chemin français ou même le chemin portugais, car ils ont plus de services et vous ne devriez pas avoir de problèmes pour trouver un hébergement qui accepte les animaux de compagnie.

Cependant, vous pouvez toujours laisser votre expérience entre les mains d’une agence qui se chargera de planifier votre voyage dans les moindres détails. Ainsi, vous voyagerez avec la certitude que votre animal sera à vos côtés à tout moment et recevra l’attention que vous méritez tous deux.

Je veux en savoir plus

Quel que soit le chemin que vous choisissez, nous vous conseillons de ne pas marcher plus de 120 km au total, car une plus longue distance peut être trop éprouvante pour votre chien. C’est plus qu’il n’en faut pour obtenir sans problème votre certificat de pèlerin, étant de 100 km la distance minimale à parcourir.

En ce qui concerne la saison de l’année, nous recommandons également le printemps et l’automne, car les températures seront plus douces et votre chien n’aura pas très froid et ne sera pas exposé aux températures élevées des mois d’été les plus chauds.

Préparation physique de votre animal

Tout comme vous, en tant que pèlerin, devez vous préparer au voyage qui vous attend sur le Camino de Santiago, votre chien doit être prêt et apte à vivre cette expérience.

C’est pourquoi il est conseillé que les jours précédents, il vous accompagne dans votre entraînement, afin qu’il s’habitue aussi aux longues promenades sur tous les types de terrain. L’objectif principal est que votre animal durcisse et prépare ses coussinets pour le chemin, alors ne vous limitez pas aux chemins mous ou de terre.

Vous pouvez également acheter des « chaussures » spéciales pour animaux de compagnie, bien que cela dépende de la façon dont votre chien s’habitue à ce type d’accessoire (par expérience, nous savons qu’il ne s’adapte pas toujours aussi facilement que nous le souhaiterions).

Vous pouvez diviser les promenades quotidiennes en deux, si vous n’avez pas le temps d’y consacrer plusieurs heures, en faisant une longue promenade le matin et une autre l’après-midi. Une marche de 15 à 20 km devrait être plus que suffisante.

Vermifuger votre mascotte est également très important, tant par voie interne qu’externe.  Vous devriez le faire les jours précédents, n’oubliez pas que certains vermifuges mettent quelques jours à agir, mais que leur effet dure plusieurs mois. Si vous mettez un collier anti-puces et anti-moustiques à votre animal, vous éviterez ainsi les piqûres qui pourraient lui transmettre la leishmaniose.

Ce qu’il faut apporter dans le sac à dos pour votre chien

Si vous allez faire le Chemin de Compostelle avec votre chien, réservez un espace dans votre sac à dos pour les accessoires et les soins afin qu’il ne manque de rien et qu’il puisse vous suivre dans votre voyage sans problème.

Ce sont quelques choses essentielles à ne pas manquer pour prendre soin de votre animal pendant le pèlerinage :

Plus d’info

Documentation

De la même manière que vous portez sur vous votre carte d’identité ou votre passeport et votre carte de santé, votre chien doit porter au moins son passeport canin, où sont indiqués les détails de sa puce électronique et les vaccins reçus. Il peut également porter sa propre Carte Canine, équivalente à votre carte de pèlerin.

N’oubliez pas que les vaccins obligatoires peuvent varier d’une communauté autonome ou pays à l’autre, de même que les races considérées comme potentiellement dangereuses.

Si vous comptez faire une étape du Chemin avec votre chien dans une autre communauté autonome, assurez-vous de le faire en prenant les mesures appropriées et obligatoires (vaccinations, utilisation de la muselière, assurance responsabilité civile, etc.)

Laisse et collier ou harnais avec réflecteurs

De nombreux pèlerins qui font le Camino avec un chien préfèrent commencer leurs étapes plus tôt le matin pour éviter les heures les plus chaudes de la journée pour leurs animaux.

En particulier à ces heures de la journée où la visibilité est moindre, vous devez tenir votre chien en laisse et le rendre visible. Une bonne laisse et un harnais ou un collier avec des réflecteurs vous permettront de vous promener en toute sécurité.

Crème pour les coussinets ou vaseline

En plus d’être une bonne arme contre les ampoules de pèlerin, la vaseline sera très utile pour hydrater les coussinets de votre chien la nuit.

Vous pouvez également opter pour une crème spéciale pour leur entretien, afin d’éviter qu’ils ne se fissurent et ne souffrent.

Gamelles de voyage: mangeoire et abreuvoir

En plus de sa nourriture préférée, vous devez veiller à ce que votre chien reste bien hydraté pendant tout l’itinéraire. Une gamelle pliable sera très utile, car elle prend peu de place dans votre sac à dos et vous pouvez la sortir à tout moment.

Nous vous recommandons également d’emporter les friandises ou les biscuits de votre chien : votre meilleur ami le mérite après une longue journée sur la route.

Prendre soin de votre chien en cours de route

Au cours de chaque étape, il est important que nous fassions attention à notre animal de compagnie pour qu’il nous accompagne pendant le chemin sans complications. Vérifiez fréquemment ses pattes pour vous assurer qu’il n’y a pas de coupures ou de blessures sur ses coussinets et qu’il peut suivre le parcours sans problème.

N’oubliez pas de garder votre chien attaché, surtout sur les tronçons de route ou sur les accotements, mais aussi entre les villes. Lors des arrêts que vous faites ou dans certains espaces verts, vous pouvez le lâcher sans problème pour qu’il suive son propre rythme et se libère un moment.

En plus des pauses nécessaires pour se rafraîchir et s’hydrater, n’oubliez pas de prêter attention à leur alimentation. Il n’est pas conseillé de le nourrir juste avant de commencer la promenade, car cela pourrait être mauvais pour lui, mais vous pouvez lui donner quelques friandises ou collations pendant la journée pour qu’il reprenne des forces. Dans n’importe quel magasin spécialisé ou clinique vétérinaire peut vous conseiller sur ce type de compléments contenant des vitamines et autres composants très bénéfiques pour votre animal.

En fin de journée, laissez votre animal se reposer et donnez-lui une bonne ration de nourriture. Pour cette aventure, vous pouvez envisager d’utiliser de la nourriture humide au lieu de sa nourriture sèche habituelle : ce type de nourriture contient beaucoup de nutriments, ainsi que de l’eau, ce qui l’aidera à rester hydraté comme il se doit.

Je veux en savoir plus

Voulez-vous faire le Camino?

Organisez votre voyage avec une agence spécialisée. Veuillez laisser vos données et nous vous enverrons des informations sans engagement.


Vos données seront partagées avec Pilgrim Travel S. L, qui prendra en charge votre demande. Vous pouvez aussi consulter la politique de confidentialité pour plus d'informations sur les données collectées par Premium Leads S.L.